Trump respire bien, sans fièvre, pas sous oxygène

Le commandant du médecin de la Maison Blanche, Sean Conley, a déclaré samedi que le président Donald Trump se sentait bien à l'hôpital militaire Walter Reed.

«Le président n'a plus de fièvre depuis 24 heures – il a eu de la fièvre du jeudi au vendredi», a déclaré Conley, notant que l'équipe médicale était «extrêmement satisfaite» des progrès réalisés par Trump.

Conley a démenti les informations selon lesquelles le président avait des difficultés à respirer en réponse à une question des journalistes.

«Non, il ne l'a pas fait, jamais. Il a eu une petite toux, il a eu de la fièvre, plus que tout ce qu’il a senti épuisé », a-t-il déclaré.

Conley a déclaré que jeudi, Trump avait une légère toux, une congestion nasale et souffrait de fatigue, mais «se résorbait et s'améliorait».

Le Dr Sean Dooley a également commenté l'état de Trump.

«Le président ce matin n'est pas sous oxygène, n'a pas de difficulté à respirer ou à marcher autour de l'unité médicale à l'étage», a-t-il déclaré.

Dooley a déclaré que Trump était exceptionnellement de bonne humeur et que le président avait déclaré qu'il pensait «qu'il pourrait sortir d'ici aujourd'hui».

Conley a déclaré que Trump pouvait continuer à être traité avec du remdesivir et des anticorps et qu'ils l'ont encouragé à manger, boire, se déplacer et travailler.

«Nous maximisons tous les aspects de ses soins, en attaquant ce virus avec une approche à plusieurs volets», a-t-il déclaré.
Conley a déclaré que lui et le président avaient discuté de l'hydroxychloroquine mais ne l'avaient finalement pas utilisée comme traitement.

«Nous en avons discuté, il a posé des questions à ce sujet, il n’en parle pas maintenant», a-t-il déclaré aux journalistes.
Il a déclaré que Trump allait bien et a noté que les jours 7 à 10, le virus est passé au niveau de phase deux qui était une phase inflammatoire. "Il est difficile de dire où il se trouve sur ce parcours", a déclaré Conley.

Lorsqu'on lui a demandé pourquoi il avait été admis à l'hôpital, Conley a répondu: «Parce qu'il est président des États-Unis.»

Article traduit du site : breitbart.com
Auteur de l’article : Charlie Spiering

Donnez une note à cette page ? Donnez-lui une note de 1 à 5 :
[Total : 0 Moyenne : 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *