Trois des auteurs de l'étude du «Lancet» sur l'hydroxychloroquine se rétractent

Les trois des quatre auteurs de l’étude mettent en cause la société Surgisphere ayant collecté les données de leur refuser l’accès. Cette étude fut à l’origine d’un changement éphémère de politique de l’Organisation mondiale de la santé

Lire l’intégralité de l’article du journal suisse “Le Temps” ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *