«The Lancet» prend ses distances avec son étude sur la chloroquine

La célèbre revue parle d’«importantes questions» posées par sa publication, qui remet en cause le traitement à base d’hydroxychloroquine, voire le juge néfaste

Lire l’intégralité de l’article du journal suisse “Le Temps” ici

Donnez une note à cette page ? Donnez-lui une note de 1 à 5 :
[Total : 0 Moyenne : 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *