Des résultats encourageants sur les traitements à l’hydroxychloroquine au Sénégal

Le 2 avril 2020, au Sénégal, le professeur Moussa Seydi, déclare avoir hospitalisé 195 cas de covid-19 dont 55 cas ont été guérit, 138 sont en toujours en traitement et deux sont décédés dont l’ancien président de l’Olympique de Marseille Pape Diouf.  Sur ces 138 cas, certains patients sont en traitement spécifique avec l’hydroxychloroquine. Et d’après le professeur Moussa Seydi (chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Fann à Dakar et coordinateur de la prise en charge des malades contaminés au Sénégal) ces patients guérissent plus vite.

“La constatation ne suffit pas, il faut faire des recherches poussées avant de valider une attitude” 

Cependant, malgré ces résultats rassurants, le professeur sénégalais demande de rester prudent et va poursuivre les recherches.    “Les résultats que nous avons constatés nous rassurent et rassurent toute mon équipe et nous allons continuer dans ce sens, a-t-il ajouté.

Des futurs tests avec de l’azithromycine

Dans les jours à venir, lui et ses services vont,  y associer de l’azithromycine (antibiotique), ce qui devrait permettre selon lui d’avoir de meilleurs résultats.

L’automédication reste dangereuse

De plus, il a insisté sur le fait que ces résultats ne doivent pas pousser à l’automédication, qui reste dangereuse. C’est pour éviter d’avoir des effets secondaires inconnus et gravissimes que les patients ont été uniquement traités avec de l’hydroxychloroquine, bien qu’il soit connu que son association avec de l’azithromycine soit plus efficace, a expliqué le professeur Moussa Seydi.   N’ayant pas noté d’effet secondaire sur les patients en traitement, le professeur et son équipe a par conséquent passé à cette deuxième étape.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *