Pas d’efficacité probante de l’hydroxychloroquine sur les malades du coronavirus, selon une étude américaine

L’hydroxychloroquine et la chloroquine sont utilisées pour traiter le paludisme, certaines maladies auto-immunes, comme le lupus, et la polyarthrite rhumatoïde.

Lire l’intégralité de l’article du journal belge “Le Soir” ici

Donnez une note à cette page ? Donnez-lui une note de 1 à 5 :
[Total : 0 Moyenne : 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *