Pas d’efficacité probante de l’hydroxychloroquine sur les malades du coronavirus, selon une étude américaine

L’hydroxychloroquine et la chloroquine sont utilisées pour traiter le paludisme, certaines maladies auto-immunes, comme le lupus, et la polyarthrite rhumatoïde.

Lire l’intégralité de l’article du journal belge “Le Soir” ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *