Pas d’effet préventif démontré pour l’hydroxychloroquine

DÉCRYPTAGE – L’effet protecteur présumé de l’anti-paludéen ne semble pas assez fort pour prévenir la survenue de la maladie chez les populations souffrant de maladies auto-immunes qui en prennent chaque jour.

Lire l’intégralité de l’article du journal “Le Figaro” ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *