Pas d’effet préventif démontré pour l’hydroxychloroquine

DÉCRYPTAGE – L’effet protecteur présumé de l’anti-paludéen ne semble pas assez fort pour prévenir la survenue de la maladie chez les populations souffrant de maladies auto-immunes qui en prennent chaque jour.

Lire l’intégralité de l’article du journal “Le Figaro” ici

Donnez une note à cette page ? Donnez-lui une note de 1 à 5 :
[Total : 0 Moyenne : 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *