Oui, l'armée française a bien acheté de la chloroquine par "précaution"

Selon franceinfo, le ministère des Armées explique avoir réalisé un "achat de précaution si jamais la chloroquine se révélait validée par les autorités de santé".

Lire l’intégralité de l’article du journal “L’Express” ici

Donnez une note à cette page ? Donnez-lui une note de 1 à 5 :
[Total : 0 Moyenne : 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *