L’étude du «Lancet» sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine mise en doute

L’étude publiée dans la revue scientifique britannique avait provoqué notamment la suspension par l’OMS des essais cliniques qu’elle menait sur cette molécule. Des dizaines de scientifiques s’allient pour condamner sa méthodologie et l’intégrité de ses données

Lire l’intégralité de l’article du journal suisse “Le Temps” ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *