Les armées ont acheté de la chloroquine «par précaution»

Un stock a été constitué si jamais ce traitement était finalement validé par les autorités sanitaires.

Lire l’intégralité de l’article du journal “Le Figaro” ici

Donnez une note à cette page ? Donnez-lui une note de 1 à 5 :
[Total : 0 Moyenne : 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *