Le sous-traitant pharmaceutique Famar Lyon sera-t-il sauvé par le coronavirus?

Seule habilitée en France à fabriquer de la Nivaquine à base de chloroquine, l'entreprise se pensait condamnée. Mais elle suscite un renouveau d'intérêt. Un peu à tort.

Lire l’intégralité de l’article du journal “L’Express” ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *