En réanimation à Marseille: «On est déjà dans un goulot d’étranglement»

À l’hôpital de la Timone, la réanimation polyvalente ouvre de nombreux lits, bien souvent pour des malades venant de l’IHU voisin dirigé par Didier Raoult. S’ils s’entendent sur la prise en charge du malade, les médecins ont des visions divergentes de la maladie.

Lire l’intégralité de l’article du journal “Mediapart” ici

Donnez une note à cette page ? Donnez-lui une note de 1 à 5 :
[Total : 0 Moyenne : 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *