Covid-19 et foncier tiennent en haleine la presse sénégalaise

Les quotidiens sénégalais de ce mercredi mettent l’accent sur la pandémie de Covid-19 et sur le foncier, avec le débat sur le bradage des terres du littoral dakarois.”Alerte à ses concitoyens-Le Japon met le Sénégal sur la liste des pays à éviter”, informent Les Échos, alors que L’As traite de l’enquête sur l’impact de la Covid-19 et révèle que “les Pme sont à l’agonie”.

“Traitement du coronavirus-Le document secret sur la chloroquine au Sénégal. Efficacité, cas graves, faux médicaments, immunité, doses chinoises”, titre L’Observateur, qui donne les “raisons du blocage de l’Artemisia”.

De son côté, Libération fait le bilan de la Covid-19 au Sénégal et note “533 guéris en quatre jours”. Pour Vox Populi, “Touba enregistre 10 morts sur les 53 au Sénégal” de Covid-19.

Ce journal donne la parole au Dr Ousmane Guèye du Comité national de gestion des épidémies (Cnge) qui, à propos de l’envahissement des plages, note: “Nous ouvrons là une porte à une contamination à grande échelle…Et c’est à regretter”.

Walf Quotidien nourrit la même inquiétude, mais cette fois-ci sur  les salles de sport et indique: “Sans distanciation physique, on s’étire sous le cache-nez”.

Pendant ce temps, Dr Babacar Niang, Dg de Suma Assistance note à la Une de La Tribune “mensonges et business sur le Covid-19” au Sénégal. Selon lui, “les chiffres sont trafiqués pour ne pas dépasser 100 cas par jour” et qu’il y a des “velléités de mettre les données Adn à la disposition de l’Institut Pasteur”.

“Entre arrêt de travail et baisse d’activités-La Covid-19 impacte les transferts d’argent”, titre le quotidien économique L’Info.

Sud Quotidien consacre sa Une à cette “boulimie foncière au sommet” qui entraîne “la géologie de la prédation”. “Littoral de Dakar-Un carnage sans fin”, titre EnQuête, notant que sur le littoral dakarois, “la menace n’est pas le changement climatique, mais les agressions humaines”.

“Bradage des terres de l’aéroport-Macky chasse les manoeuvres. Il demande à Mame Boye Diao (directeur des domaines) de bloquer tous les travaux et spéculations”, apprend-on à la Une du Quotidien.

Walf Quotidien revient sur le contrat Senelec-Akilee et titre: “Macky sur la ligne basse la tension. Vers la renégociation du contrat”.

Cet article Covid-19 et foncier tiennent en haleine la presse sénégalaise est apparu en premier sur Journal du Senegal.

Lire l’intégralité de l’article du journal “JournalduSenegal.com” ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *